• Relations Presse
  • Laurence Margoline
  • Responsable de la Communication
  • 01 41 49 11 17
Mercredi 30 septembre 2020 tagFinance & Innovation performance, tagBaromètre, tagInnovation

Baromètre International de l'Innovation 2020

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

Les entreprises trouvent de nouveaux moyens d'innover face à la Covid-19 et à la crise climatique

Les perspectives internationales de la R&D sont extrêmement prometteuses malgré la crise actuelle, selon une étude publiée aujourd'hui par le groupe Ayming, cabinet de conseil en performance spécialiste de l’Innovation. La deuxième édition du Baromètre International de l’Innovation annuel d'Ayming, menée par l'institut d'études Censuswide, auprès de 330 professionnels de la R&D dans des entreprises de toutes tailles, dans 13 pays - Allemagne, Belgique, Canada, Espagne, États-Unis, France, Irlande, Italie, Pologne, Portugal, République tchèque, Royaume-Uni et Slovaquie - révèle que les départements de R&D sont renforcés par la création d'écosystèmes d'innovation, de nouvelles méthodes de financement et le déploiement de technologies.

 

A retenir :

  • Les prévisions d'augmentation budgétaire sont en baisse de 12 % par rapport à l'année dernière, une conséquence de la crise de la Covid-19
  • La technologie est le moteur le plus important de la R&D, réunissant 39% des réponses
  • L'externalisation est en hausse, le recours aux ressources privées externes passant de 35% à 48%.
  • Le financement se diversifie ; le crowdfunding a augmenté de 17% et le financement par capitaux propres/dettes de 6%.
  • Derrière la technologie, le deuxième moyen le plus important d'améliorer l'innovation durable est l'octroi d'incitations fiscales plus ciblées, à hauteur de 28 %.

 Téléchargez le Baromètre international de l'innovation 

Les équipes de R&D restent déterminées malgré plusieurs obstacles majeurs. Non seulement la Covid-19 a fait baisser de 12 % les prévisions d'augmentation budgétaire, mais la complexité rend de plus en plus difficile la réussite de l'innovation, la concurrence internationale pour les talents est féroce et la collaboration s'avère difficile.

Toutefois, les progrès technologiques, comme le digital, donnent du pouvoir aux professionnels de la R&D, 39 % d’entre eux y voient le principal moteur de l'innovation. La sophistication croissante de la R&D pousse les entreprises à rechercher davantage de soutien extérieur, le recours aux ressources privées externes passant de 35 à 48 %. Si la collaboration est en baisse, un nouveau modèle hybride d'externalisation émerge, dans lequel les grandes entreprises créent des écosystèmes d'innovation.

Le paysage du financement s'est également diversifié. Les incitations restent essentielles, au premier rang desquelles les crédits d'impôt R&D pour 47 % des répondants, mais leurs applications sont toujours compliquées – en particulier pour les PME dont les ressources sont limitées. Et comme, souvent, les PME ne peuvent pas financer elles-mêmes leur R&D, elles se tournent de plus en plus vers le financement privé, avec une augmentation de 6 % du financement par fonds propres ou par emprunt, et de 17 % en crowdfunding.

 

Fabien Mathieu, Directeur des activités Innovation chez Ayming France, commente : Le rythme des changements économiques est rapide, et la Covid-19 a ajouté de l'huile sur le feu. En outre, bien que l'impact de la pandémie sur la R&D ne se soit pas encore pleinement révélé, les entreprises doivent innover en dépit des ralentissements du marché. Heureusement, ce rapport révèle que les entreprises et les gouvernements découvrent de nouvelles façons de financer leur innovation et de la rendre plus productive.”

“Pourtant, ces tendances émergentes semblent être principalement alimentées par des ressources privées. Les gouvernements peuvent préserver les dépenses d'innovation en encourageant la formation en matière de R&D - car, en fin de compte, les entreprises doivent comprendre ce qu'elles font pour décider comment stimuler leur activité - et en proposant d'autres incitations. En démontrant que l'innovation sera récompensée, les gouvernements peuvent contribuer à maintenir la croissance de la R&D.”

 

Le Baromètre International de l’Innovation 2020 se plonge dans l'innovation durable et constate que la plupart des entreprises ne donnent pas la priorité à la durabilité, 35 % d'entre elles y consacrant entre 1 et 10% de leur budget. Les personnes interrogées affirment qu'il s'agit principalement d'améliorer les performances des entreprises, indiquant que la durabilité est une préoccupation secondaire.

Il existe une forte demande pour des produits et des processus plus respectueux de l'environnement, et il faut en faire plus, mais la législation - qui est unanimement considérée comme relativement peu impactante par les répondants - n'est pas la réponse. La clé semble résider dans l'augmentation des incitations fiscales pour les projets durables, ce qui constitue le deuxième facteur le plus important, après la technologie, pour encourager l'innovation durable, avec 28 %. 

 

Fabien Mathieu ajoute :La résolution des problèmes est au cœur de l'innovation, elle est donc essentielle tant face à la Covid-19 que pour des défis tels que la crise climatique. Il devient évident que les solutions environnementales offrent d'énormes débouchés commerciaux. Les entreprises doivent relever ce défi, et ce de toute urgence".

"Il semble que de plus grandes incitations soient la voie à suivre car, bien qu'elle fournisse une norme minimale, la réglementation peut détourner les entreprises de leurs ambitions premières. Pour qu'une incitation fiscale renforcée fonctionne, il faut en établir les définitions. Pour qu'elle soit récompensée, il faut que la définition de ce qui constitue une R&D durable soit parfaitement claire. Dans mon esprit, c'est notre voie vers une économie circulaire."

 

Méthodologie de l’étude :

Enquête menée par l'institut CensusWide au mois de mai 2020 auprès de 330 cadres d'entreprises et professionnels de la R&D (directeurs de R&D, directeurs financiers, cadres supérieurs et chefs d'entreprise dans des entreprises de toutes tailles) de 13 pays d'Amérique du Nord et d'Europe : Allemagne, Belgique, Canada, Espagne, États-Unis, France, Irlande, Italie, Pologne, Portugal, République tchèque, Royaume-Uni et Slovaquie.

 

Contact presse :

Laurence Margoline – Ayming

01 41 49 11 17 – lmargoline@ayming.com

 

A propos d’Ayming :

Ayming est un groupe international de conseil en performance des entreprises, leader sur ses marchés. Nous réunissons les personnes, la connaissance et l'innovation pour créer durablement de la valeur.

Nous conseillons les directions des entreprises dans tous les secteurs et toutes les zones géographiques sur leurs enjeux et opportunités autour de quatre domaines clés : l’innovation, le financement et les taxes, les opérations, les ressources humaines.

Nous aidons nos clients à prendre les meilleures décisions en matière de performance d'entreprise avec une approche multispécialiste. Nos consultants accompagnent la transformation des entreprises par des leviers opérationnels, pour leur apporter des résultats concrets et mesurables. A la clé, une plus grande efficacité des processus internes et une création de valeur directe pour le client. Le succès de l'approche Ayming se reflète dans la fidélisation de 90% de nos clients.

Le Groupe bénéficie d’une influence globale avec une présence dans 15 pays: Belgique, Canada, République Tchèque, France, Allemagne, Grande Bretagne, Irlande, Italie, Japon, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Espagne, Slovaquie et USA avec un effectif d'environ 1300 personnes. En 2019, il a réalisé un chiffre d'affaires de 140 M€.

Depuis 2016, Ayming réunit tous les ans 1000 dirigeants à Paris, pour les Business Performance Awards. Cet événement unique est l’occasion de découvrir des idées inspirantes et la vision de personnalités parmi les plus renommées. Les Business Performance Awards ne récompensent pas seulement des idées, ils mettent surtout l'accent sur les opportunités de demain, stimulant de nouvelles façons de penser et d'inspirer l'action.

Pour en savoir plus : ayming.fr
 
  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
Autres actualités
Voir tous les communiqués