• Relations Presse
  • Laurence Margoline
  • Responsable de la Communication
  • 01 41 49 11 17
Mardi 8 janvier 2019 tagHR performance, tagATMP, tagRessources humaines, tagAbsentéisme, tagPénibilité, tagQualité de vie au travail

Santé au Travail, demain ? 2 propositions opérationnelles émanant des préventeurs

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

Charlotte Lecocq, Députée de la 6ème circonscription du Nord, était présente chez Ayming le 13 décembre face à 120 acteurs de la prévention et de la santé au travail, pour débattre avec Anne Solen Lahaye – Directrice Prévention et Santé du Groupe Casino, sur les recommandations de son rapport « Santé au travail : vers un système simplifié » et de son impact sur l’avenir de leur métier et leurs stratégies futures.

Dans la continuité de ces échanges, un Hackathon a été organisé pour faire émerger des idées pragmatiques et opérationnelles à mettre en œuvre de manière à encourager une duplication des bonnes pratiques. Ces propositions sont soumises à l’ensemble des partenaires sociaux qui devraient prochainement entrer en discussion sur la mise en œuvre de cette réforme.

2 propositions issues du terrain pour favoriser la santé et la sécurité au travail

                                           

Le rapport Lecocq propose de modifier profondément l’organisation de la santé au travail. Il révèle une véritable volonté politique d’agir, à l’heure où la santé au travail devient une composante majeure de la santé publique, dans le but de donner davantage d’efficacité et de lisibilité du système.

 

Les acteurs de la prévention et de la santé au travail réunis ont travaillé en ateliers sur l’un des 4 sujets qui leur ont été proposés :

- Le rôle du préventeur de demain,

- La performance par la prévention,

- Le référentiel de la prévention de demain,

- La prévention dans la transformation des organisations.

 

Spontanément, les 8 squads ont choisi de réfléchir sur le sujet de la performance par la prévention, ce qui démontre à quel point s’appuyer sur le levier de la performance objective apparaît comme l’enjeu majeur des préventeurs aujourd’hui pour mobiliser leurs équipes de Direction.

 

2 propositions ont été primées par un jury d’experts Prévention. L’ensemble des propositions formulées seront remises officiellement à Charlotte Lecocq qui a garanti de les transmettre à l’ensemble des acteurs des parties prenantes des débats et discussions à venir sur la réforme de la Santé au Travail.


Première proposition : « Le Bonheur Professionnel Brut »

Créer un indicateur, le « BONHEUR PROFESSIONNEL BRUT», intégrant des paramètres Santé et Sécurité objectifs, permettant une interprétation commune et servant de base à la discussion.

Il serait calculé dans toutes les entreprises et structures publiques et permettrait une comparaison au niveau National, par branche professionnelle et au niveau de l’entreprise, voire même de l’équipe :

1- Un texte réglementaire imposerait la création et le suivi de cet indicateur dans toutes les structures,

2- Le contenu de l’indicateur serait co-construit par les branches professionnelles pour tenir compte des spécificités de chaque métier,

3- Le BPB serait mesuré grâce à un outil fournit par l’état/les branches, via un questionnaire complété par tous les collaborateurs pour être ensuite compilé dans une base de données nationale.

4- Ce BPB toucherait plusieurs dimensions représentées visuellement par un RADAR :

  • Les critères factuels comme le taux d’absentéisme, les AT/MP, la rentabilité
  • Le ressenti des collaborateurs : physique (exposition à des risques : bruit, produits chimiques, manutention…), psychologique (stress…) et santé (douleur…)
  • Leur perception de leur implication dans l’activité : je suis force de proposition, je participe à la vie de l’établissement, mon travail est utile….

5- Le BPB serait suivi sur une plateforme ouverte au public permettant des comparatifs et diagnostics nationaux, par branche, par entreprise, par équipe mais aussi individuellement.

  • L’état/la Branche pourraient ainsi :
  • Remettre des prix aux meilleures entreprises
  • Alléger les charges des meilleurs pour qu’ils investissent davantage en prévention
  • Subventionner des améliorations des conditions de vie au travail
  • Sanctionner les « mauvais élèves »
  • L’établissement s’appuierait sur le BPB pour ouvrir la discussion sur les sujets Santé/Sécurité

6- Des actions de communication seraient réalisées au niveau National, Branches et Entreprises.


Deuxième proposition : « Le TOEFL Prévention »

Mise en place d’un « TOEFL Prévention » dès la formation initiale des parcours ingénieurs/managers (futurs encadrants). Au même titre que le diplôme en anglais obligatoire pour ces formations, ce certificat prévention deviendrait un prérequis pour l’obtention du diplôme d’ingénieur/manager.

Ainsi, chaque ingénieur/manager acquerrait une éducation à la prévention au plus tôt dans son cursus scolaire. Avec comme bénéfices :

  • développer une meilleure compréhension des enjeux de la part des décideurs de demain ;
  • favoriser les échanges entre décideurs et préventeurs ;
  • intégrer la prévention au sein même des organisations et ré-organisations des entreprises ;
  • intégrer la prévention au centre des préoccupations de chacun.

 

Thibaut Charmeil, Directeur Général d’Ayming, explique : « Ayming accompagne depuis 30 ans les entreprises dans la mise en place de solutions opérationnelles de prévention et de santé au travail. C’est pourquoi nous avons à cœur de renforcer le dialogue entre institutionnels et entreprises afin de favoriser la mise en place de dispositifs concrets et pragmatiques, qui répondent aux besoins des entreprises tout en réduisant les obstacles financiers. Nous sommes fiers de porter ces deux propositions. »


Contact presse :

Laurence Margoline – Ayming

01 41 49 11 17 – lmargoline@ayming.com

 

A propos d’Ayming

Ayming est un groupe international de conseil en performance des entreprises, leader sur ses marchés. Nous réunissons les personnes, la connaissance et l'innovation pour créer durablement de la valeur. Nous conseillons les directions des entreprises dans tous les secteurs et toutes les zones géographiques sur leurs enjeux et opportunités autour de trois grandes expertises complémentaires : l'excellence opérationnelle, l'engagement des collaborateurs et le management de l'innovation.

Nous aidons nos clients à prendre les meilleures décisions en matière de performance d'entreprise avec une approche multispécialiste. Nos consultants accompagnent la transformation des entreprises par des leviers opérationnels, pour leur apporter des résultats concrets et mesurables. A la clé, une plus grande efficacité des processus internes et une création de valeur directe pour le client. Le succès de l'approche Ayming se reflète dans la fidélisation de 90% de nos clients.

Le Groupe bénéficie d’une influence globale avec une présence dans 15 pays: Belgique, Canada, République Tchèque, France, Allemagne, Grande Bretagne, Italie, Irlande, Japon, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Espagne, Slovaquie et USA avec un effectif d'environ 1300 personnes. En 2018, il a réalisé un chiffre d'affaires de 157 M€.

Depuis 2016, Ayming réunit tous les ans 1000 dirigeants à Paris, pour les Business Performance Awards. Cet événement unique est l’occasion de découvrir des idées inspirantes et la vision de personnalités parmi les plus renommées. Les Business Performance Awards ne récompensent pas seulement des idées, ils mettent surtout l'accent sur les opportunités de demain, stimulant de nouvelles façons de penser et d'inspirer l'action.

Pour en savoir plus : ayming.fr

 

 

 

 


  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
Autres actualités
  • Lundi 9 septembre 2019
    Double Jobdating Innovation et IT à Paris le 10 octobre prochain [Lire le communiqué]
  • Mardi 3 septembre 2019
    11ème Baromètre de l’Absentéisme et de l’Engagement Ayming® [Lire le communiqué]
  • Lundi 8 juillet 2019
    AYMING : La solution ACCILINE+ obtient la certification ISO 27001 - Système de Management de la sécurité de l’information [Lire le communiqué]
  • Jeudi 8 novembre 2018
    Ayming lance le premier ChatBot dédié au prélèvement à la source développé en partenariat avec Inbenta [Lire le communiqué]
  • Jeudi 6 septembre 2018
    10ème Baromètre de l’Absentéisme et de l’Engagement Ayming® [Lire le communiqué]
Voir tous les communiqués