Jeudi 9 avril 2015 tagCristal Décision, tagOperations performance, tagAchats, tagEnergie

Accès au marché libéralisé de l’électricité : plus que 9 mois - Démarches à entamer d’urgence pour les entreprises

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

Les entreprises disposant de contrats avec une puissance supérieure à 36 kVA ont jusqu’au 31 décembre 2015 pour choisir le fournisseur d’électricité le mieux adapté à leur consommation. A cette date, les tarifs réglementés de vente (TRV) d’électricité jusqu’ici proposés par les opérateurs historiques deviendront caduques.

Logo Cristal grand

Les 9 mois qui viennent (car la signature du contrat doit intervenir au plus tard 21 jours avant la date de bascule) doivent donc être mis à profit par chaque entreprise pour intégrer les nouvelles composantes du calcul du prix de l’électricité, établir un cahier des charges détaillé, étudier les offres comparées de plusieurs fournisseurs d’électricité et choisir les options qui lui sont les plus favorables,  sans oublier les taxes et l’acheminement.

Etape Numéro 1 : se mobiliser, dès maintenant

Plus de 440 000 sites  devront en effet avoir souscrit une nouvelle offre de marché avant le 1er janvier 2016 et moins d’une entreprise sur deux a entamé ses démarches. Les premiers seront donc les mieux servis. Et ceux qui tablent sur le sursis de 6 mois envisagé s’exposent à d’inévitables hausses tarifaires.

Etape Numéro 2 : réunir toutes les informations nécessaires pour la consultation

Face à l’afflux déjà présent des demandes de consultation, les fournisseurs retiennent en priorité, pour faire une offre, les dossiers les plus précis et les plus facilement exploitables, notamment dans le cas d’entreprises multi-sites.

Les données contractuelles sont accessibles sur les factures EDF les plus récentes. Mais il importe de les rassembler et de les organiser rapidement pour donner aux fournisseurs une photographie aussi précise que possible de la consommation énergétique de l’entreprise.

Etape Numéro 3 : définir précisément son besoin avant de lancer un appel d’offres

 3 questions essentielles à se poser :

    • Quelle structure de prix retenir pour la fourniture d’électricité?

Il revient au consommateur de solliciter un prix correspondant au profil de consommation et à la stratégie d’achat de l’entreprise.

    • Prix fixe ou indexé
    • Prix unique ou prix horosaisonnalisé: attention, si l’entreprise a une consommation en heures pleines ou en heures d’hiver plus élevée que prévu, la formule du prix horosaisonnalisé peut s’avérer plus onéreuse.
    • Prix avec ou sans ARENH (Accès Régulé à l’Electricité Nucléaire Historique) : là encore, c’est à l’entreprise de choisir, mais les entreprises, de manière générale, ont actuellement intérêt à opter pour des offres de prix « 100% marché », qui offrent un véritable prix fixe sur la durée du contrat.

En fonction de la performance de l’appel d’offres, de son timing, des profils de consommations des sites,, la fin des TRV entraînera ou non une hausse des dépenses énergétiques des entreprises.

  • Quelle contractualisation choisir pour la distribution d’énergie ?

Deux options contractuelles sont possibles, qui présentent chacune des avantages et des inconvénients… A étudier également en fonction du profil de l’entreprise et de ses ressources internes.

  • Dois-je « allotir » mes différents sites ou pas ?

Si l’entreprise dispose de contrats correspondant à plusieurs segments tarifaires – verts, jaunes, contrats en régie…-, elle a la possibilité de les regrouper par famille homogène, ce qui suppose de créer plusieurs lots, correspondant à plusieurs contrats. Mais il est aussi possible de définir des prix différents par catégorie de sites homogènes, sans passer par l’allotissement, en distinguant les sites avec courbes de charge des sites profilés.

Etape Numéro 4 : interroger plusieurs fournisseurs et comparer les offres

 Demander une cotation à plusieurs fournisseurs – entre 2 et 5 pour être certain d’obtenir au moins deux offres -. Compte tenu de l’engorgement programmé, ne pas hésiter à les rappeler pour vérifier qu’ils ont bien reçu la demande de cotation et s’assurer qu’ils vont y répondre.

    • Leur demander une offre en prix fixe 100% marché et/ou avec ARENH, avec un contrat unique, sans engagement de consommation.
    • Demander une même date de restitution, car les prix changent quotidiennement.
    • Lire la proposition en entier ainsi que les conditions générales de vente et ne pas hésiter à appeler le fournisseur pour éclaircir certains points.

 

Laurent Hornez, responsable de l’activité achat d’énergie de Cristal Décisions a déclaré : « le passage au marché libéralisé de l’électricité ne doit pas se faire à la légère, compte tenu de l’importance de la facture énergétique  pour les entreprises. Il est indispensable, pour faire les bons choix et limiter cette facture, de s’informer et de consulter dès maintenant les fournisseurs alternatifs en remettant à plat les besoins réels de l’entreprise et les différentes options possibles en fonction de sa consommation d’électricité. »

A propos de Cristal Décisions

« Notre mission : contribuer à optimiser et rationaliser les achats indirects de nos clients pour générer des économies supplémentaires pérennes, sources de performance économique. »

Cabinet de conseil appartenant à Alma Consulting Group, Cristal Décisions accompagne ses clients pour maîtriser et optimiser les dépenses sur 9 familles d'achats (assurances, déchets, énergie, flotte automobile, immobilier, marketing, propreté, transport) leur permettant ainsi d’atteindre un niveau de performance économique optimal sur ces thématiques.

Fort de son expérience (acquise depuis 12 ans) et de plus de 1000 missions réalisées, Cristal Décisions analyse les besoins des entreprises et met en œuvre des solutions sur-mesure pour générer des économies pérennes.

Nos experts, issus des secteurs d’activité sur lesquels ils interviennent, permettent à nos clients de réaliser ces économies en trouvant un ajustement optimal entre leurs besoins et les offres du marché et en apportant de la clarté face à l’opacité marketing développée par les fournisseurs.

Nous garantissons une totale indépendance vis-à-vis des fournisseurs et nos clients restent libres de mettre en place les pistes identifiées.

Notre intervention est orientée résultats et notre rémunération principalement indexée sur les économies obtenues.

 

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
Autres actualités
  • Mardi 9 mai 2017
    Téléphonie d’entreprise : Comment anticiper la fin du Réseau Téléphonique Commuté [Lire le communiqué]
  • Samedi 1 octobre 2016
    Ayming, meilleur cabinet de conseil en Optimisation des coûts dans le magazine Capital [Lire le communiqué]
  • Vendredi 27 mai 2016
    Ferrailles : Après la suspension de l’indice N17, 3 conseils d’expert aux industriels pour bien négocier l’achat ou la vente [Lire le communiqué]
  • Lundi 23 novembre 2015
    Les charges locatives de l'immobilier de bureau [Lire le communiqué]
  • Mardi 23 juin 2015
    Pilotage des coûts Télécoms : Quand le suivi quotidien devient source de création de valeur [Lire le communiqué]
Voir tous les communiqués