• Relations Presse
  • Laurence Margoline
  • Responsable de la Communication
  • 01 41 49 11 17
Vendredi 22 septembre 2017 tagHR performance, tagRessources humaines

Déclaration Sociale Nominative : Fin de la tolérance

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

La moindre erreur de l’employeur pénalisée,

alors que la norme DSN est d’une extrême complexité

Suite aux difficultés rencontrées par les employeurs, que ce soit pour émettre des DSN depuis leur généralisation au 1er janvier 2017, ou bien pour sécuriser la qualité de leurs données, une tolérance avait été accordée au titre du 1er trimestre 2017.

Elle avait pour objet de "geler" toute émission des pénalités qui avaient été prévues par un Décret de Novembre 2016 en cas d'absence de DSN, ou de données erronées ou incomplètes.

 

Par une note du 22 août 2017, les URSSAF ont indiqué que « cette tolérance n’est plus appliquée depuis la paie du mois de mai 2017 » et que « des pénalités sont applicables».

 

 

La note peut-être extrêmement lourde

 

Depuis la fin de cette tolérance, des pénalités ont en effet été constatées dans des entreprises, notamment dans le cas de régularisations (rappels de salaires…) intervenues au-delà du délai de 30 jours après la transmission de la DSN initiale. Or ces situations de rappels supérieurs à un mois sont extrêmement fréquentes en paie.

De nombreuses erreurs et omissions subsistent également du fait de l'extrême complexité de la norme DSN. Ainsi, on a pu constater des régressions lors de la généralisation des signalements évènementiels, ou lors de l'ajout de nouveaux organismes de Retraite ou de Prévoyance Complémentaires.

 

Selon Julien Plessis, expert chez Ayming : «Les entreprises n'avaient que peu de retours des organismes sociaux, et notamment des URSSAF, sur la qualité des DSN qu'ils adressent depuis plusieurs mois. Pourtant ce silence ne signifiait absolument pas l'absence d'anomalies dans les DSN. Les premières constatations que nous avons pu faire lors d’audits chez nos clients nous font craindre que les organismes appliquent des pénalités à l'encontre des employeurs, alors que ceux-ci sont toujours en phase de stabilisation et de sécurisation des données contenues dans la DSN. Et la note peut-être extrêmement lourde. Toutes anomalies confondues, nos dernières estimations font apparaître un potentiel moyen de 40 € de pénalité par salarié et par mois ! »

 

 

Pour rappel, les pénalités au titre des DSN émises en 2017 sont :

• 11 € à 16 € par salarié et par mois si la DSN contient de simples omissions ou inexactitudes de données, sans aucun impact sur les cotisations dues.

• 33 € par salarié et par mois pour la déclaration de rémunérations contenant des erreurs qui entrainent la minoration des cotisations dues,

• 49 € par salarié et par mois en cas de non transmission de la DSN ou d’omission de salarié.

 

 

 

A propos d’Ayming

Ayming est un groupe international leader du conseil en Business Performance, né du rapprochement d’Alma Consulting Group et de Lowendalmasaï, implanté dans 16 pays : Allemagne, Belgique, Canada, Chine, Espagne, Etats-Unis, France, Hongrie, Grande-Bretagne, Japon, Italie, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République Tchèque, Slovaquie. En 2016, le Groupe qui compte près de 1500 collaborateurs a réalisé un chiffre d’affaires de 164 M€.

Ayming apporte aux entreprises un accompagnement stratégique et opérationnel pour faire émerger et développer durablement leur performance globale, dans quatre grands domaines d’expertise : les Ressources Humaines, les Opérations, la Finance et l’Innovation. Les missions d’Ayming résident dans l’accompagnement de la prévention et la gestion des risques (sécuriser), l’optimisation des process, des organisations et des financements (accélérer), le développement des stratégies de croissance et la réallocation des ressources (anticiper).

Ayming est qualifié par l’Office Professionnel pour la Qualification des Conseils en Management, Membre du Syncost et de Consult’in France, certifié ISO 9001 par AFNOR Certification, membre de l’Association des Conseils en innovation (ACI), de la Commission de normalisation de l’AFNOR sur le Management de l’Innovation, de l’Association Technique Energie et Environnement (ATEE) et du Groupement des Professionnels des CEE (GPC2E).

www.ayming.fr


Contacts presse :

Ayming :

Laurence Margoline – Ayming

+33(0)1.41.49.11.17 – lmargoline@ayming.com

Vendredi 22 septembre 2017 tagHR performance, tagRessources humaines
  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
Autres actualités
  • Mardi 17 octobre 2017
    Conseil d’expert : comment réussir un projet SIRH ? [Lire le communiqué]
  • Jeudi 7 septembre 2017
    9ème Baromètre de l’Absentéisme® et de l’Engagement Ayming [Lire le communiqué]
  • Mardi 29 août 2017
    Paie et Déclaration Sociale Nominative : Ayming et Dhatim partenaires pour digitaliser la fonction paie des entreprises [Lire le communiqué]
  • Vendredi 9 juin 2017
    Réforme du code du travail : Répond-elle aux attentes des entreprises ? [Lire le communiqué]
  • Mardi 6 juin 2017
    Burn out : Déceler les premiers signes et adopter les bonnes pratiques - Conseils d’expert [Lire le communiqué]
Voir tous les communiqués