Mardi 17 février 2015 tagCristal Décision, tagEtude, tagAchats

Passage au marché libéralisé de l'électricité : plus d'1 entreprise sur 2 n'est pas préparée - Enquête CRISTAL DECISIONS

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

Passage au marché libéralisé de l’électricité :

  • Plus d’1 entreprise sur 2 n’est pas préparée
  • Plus de 400 000 sites d’entreprises doivent encore migrer d’ici fin 2015

Logo Cristal grand

Plus d’une entreprise sur deux (58%) n’a pas encore entamé les démarches nécessaires pour son passage au marché libéralisé de l’électricité au plus tard le 1er janvier 2016. C’est ce qui ressort d’une étude en ligne réalisée par Cristal Décisions, marque du groupe Alma Consulting Group,  entre le 18 novembre et le 10 décembre 2014  auprès de 120 entreprises représentatives  du tissu économique français.

De forts risques d’engorgement sont donc à prévoir en fin d’année et il est urgent que les entreprises s’y préparent dès aujourd’hui, si elles veulent conserver leur pouvoir de négociation face à leur fournisseur et ne pas voir s’imposer une offre transitoire de prix.

Si la quasi-totalité des entreprises (95%) est informée de la disparition des TRV (Tarifs d’Electricité Réglementés) fournis par les opérateurs historiques le 31 décembre prochain, elles sont 3 sur 4 à ne pas connaître précisément les éléments qui composent le prix de l’électricité sur le marché libéralisé et sur lesquels elles peuvent agir pour réduire leur facture énergétique : 

  • près de 30% des entreprises interrogées ne savent pas comment se décompose ce prix et 46% n’en ont qu’une connaissance imprécise;
  • 20% des entreprises ne pensent pas intervenir ou ne savent pas comment agir sur la part « fourniture d’énergie », alors même que cette part est négociable ;
  • plus de 50% ignorent aussi que la part des Tarifs d’Utilisation des Réseaux Publics d’Electricité (TURPE) peut s’optimiser et seules 30% ont l’intention d’intervenir ;
  • Et 90% du panel pensent qu’il est impossible d’intervenir sur les taxes ou l’ignorent.

 

Le constat est le même s’agissant des démarches à effectuer d’ici le 31 décembre 2015 : 58% des répondants ignorent quels sont les documents à fournir et ne les ont pas à disposition.

Et parmi les entreprises dont les contrats reposent sur plusieurs segments tarifaires, seules 45% ont déjà réfléchi au regroupement de leurs sites par famille homogène de même puissance (allotissement) pour optimiser leur négociation.

Le choix de l’offre tarifaire la mieux adaptée leur apparaît aussi, a fortiori,  ardu :

  • Plus de 70% des entreprises ne connaissent pas les types de prix proposés sur le marché, alors qu’une majorité d’entre elles auraient intérêt à opter pour des prix 100% « marché » plutôt que des prix intégrant un volume ARENH dans les conditions économiques actuelles  ;
  • Et 40% souhaiteraient conserver la structure de tarifs réglementés, espérant réaliser des économies en réduisant leurs consommations en pointe mais prenant le risque au passage d’avoir un prix moyen plus élevé en cas d’hiver plus rigoureux ou d’activité en pointe (en heure pleine plus forte)

 

 Un tiers des entreprises pense que la suppression des tarifs réglementés de l’électricité  fera baisser leur facture d’électricité, alors qu’il existe une probabilité pour que les prix augmentent.

Laurent Hornez, Responsable de l'offre énergie de Cristal Décisions a déclaré : « Le manque d’anticipation des entreprises françaises pour leur passage au marché libéralisé de l’électricité est préoccupant et va les pénaliser. Etant donné le nombre de phases préparatoires nécessaires, il y a urgence pour les entreprises d’entamer leurs démarches pour sélectionner l’offre correspondant à leurs besoins. Il est de leur intérêt d’éviter les engorgements et la hausse de leur facture énergétique. »

 

Pour mémoire, la réorganisation et la régulation du marché de l’électricité pour les contrats professionnels de puissance supérieure à 36 kVA (kilo Volts Ampères) doivent être effectives, en application de la loi du 7 décembre 2010 sur la « Nouvelle Organisation du Marché de l’Electricité »  (loi NOME).  La France est ainsi le seul pays européen où les deux tiers de l’électricité sont encore sous TRV, alors que la dérégulation totale des marchés de l’électricité pour les non résidentiels en Europe date du 1er juillet 2004. 

 

Méthodologie de l’enquête :

 Enquête en ligne réalisée par Cristal Décisions entre novembre et décembre 2014 auprès de 120 entreprises de toutes tailles et tous secteurs d’activité réparties sur l’ensemble du territoire.

 

A propos de Cristal Décisions

« Notre mission : contribuer à optimiser et rationaliser les achats indirects de nos clients pour générer des économies supplémentaires pérennes, sources de performance économique. »

Cabinet de conseil, Cristal Décisions accompagne ses clients pour maîtriser et optimiser les dépenses sur 9 familles d'achats (assurances, déchets, énergie, flotte automobile, immobilier, marketing, propreté, télécom, transport) leur permettant ainsi d’atteindre un niveau de performance économique optimal sur ces thématiques.

Fort de son expérience (acquise depuis 12 ans) et de plus de 1000 missions réalisées, Cristal Décisions analyse les besoins des entreprises et met en œuvre des solutions sur-mesure pour générer des économies pérennes.

Nos experts, issus des secteurs d’activité sur lesquels ils interviennent, permettent à nos clients de réaliser ces économies en trouvant un ajustement optimal entre leurs besoins et les offres du marché et en apportant de la clarté face à l’opacité marketing développée par les fournisseurs.

Nous garantissons une totale indépendance vis-à-vis des fournisseurs et nos clients restent libres de mettre en place les pistes identifiées.

Notre intervention est orientée résultats et notre rémunération principalement indexée sur les économies obtenues.

 

Mardi 17 février 2015 tagCristal Décision, tagEtude, tagAchats
  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
Téléchargements
Autres actualités
  • Mardi 9 mai 2017
    Téléphonie d’entreprise : Comment anticiper la fin du Réseau Téléphonique Commuté [Lire le communiqué]
  • Vendredi 27 mai 2016
    Ferrailles : Après la suspension de l’indice N17, 3 conseils d’expert aux industriels pour bien négocier l’achat ou la vente [Lire le communiqué]
  • Vendredi 8 avril 2016
    1er Observatoire des subventions et du financement : Les subventions, un effet de levier essentiel pour le développement économique - 3 propositions pour rapprocher les entreprises et les pouvoirs publics [Lire le communiqué]
  • Mercredi 16 décembre 2015
    Lancement de l’Observatoire des subventions et du Financement d’Alma Consulting Group [Lire le communiqué]
  • Lundi 23 novembre 2015
    Les charges locatives de l'immobilier de bureau [Lire le communiqué]
Voir tous les communiqués